v'hé31.com

aventuristes sur 2 roues!

JOUR06 le 05 avril 2012
376 km

Le peintre américain George Catlin, en 1830:
'Nulle imagination humaine, même nourrie de toutes sortes de descriptions, ne peut se représenter la beauté et le caractère sauvage des scènes qui se présentent quotidiennement sous nos yeux dans ces contrées romantiques.'

Le genou est mal en point. Glace. Patte en l'air. Je profite du matin pour classer les photos et écrire le ride report. Martin fait du lavage.

Déjeuner au Subway départ vers midi.

Valley of Fire
tout simplement magnifique! Un petit parc qui vaut vraiment le détour même si il vente encore à écorner les boeufs. Son nom vient du rouge du grès, que le moindre rayon de soleil enflamme. De nombreux westerns y ont été tournés. C'est un amalgame impressionnant de sculptures de sable pétrifié aux formes étranges qui ont été sculptés par le vent et l'eau.
valley of fire Martin F

Ce parc ressemble légèrement à Red Rock Canyon, mais il présente toutefois une variété de paysages plus importante et surprenante.
valley fire F

Le parc débouche sur le Park du lac Mead, il y a eu une vue exceptionnelle en haut des montagnes mais mon genou réclame de rentrer rapidement à l'hôtel il ne se supporte plus d'arrêter et de repartir. Changer les vitesses met difficile, il faut que je me lève sur la moto en mettant tout le poids sur la jambe droite et en tirant sur la jambe gauche je réussi la manoeuvre, péniblement.

Je commence à avoir de sérieux doutes sur la continuité du voyage.

On se rend vers les 18H au Best Western de Henderson en banlieue de Las Vegas. On sera des adeptes du Best Western pour le reste du voyage... Car des niaiseries il va y en avoir d'autres...

Order in au inn: pizza et pâtes. Glace. Beaucoup d'Advil. Vin. Dodo.



JOUR07 le 06 avril 2012
350 km

bye bye Nevada allo Arizona

Il m'est impossible de marcher. L'enflure est présente mais sans coloration. Nous savons très bien ce que dirait le médecin si nous décidions de lui rendre visite. Il n'est pas encore question de rentrer à la maison. Ne me jugez pas.

Hoover Dam

Anecdote:
C'est sur ce chantier que l'on inventa le "hard hat". Des ouvriers improvisèrent un casque de sécurité en trempant leur casque de tissus dans du goudron. Malheureusement, au chapitre de la sécurité, il faut déplorer le fait que la rapidité l'a emporté sur la sécurité, car 112 hommes trouvèrent la mort au cours des 4 années que durèrent les travaux.
Hoover Dam F

Il alimente Las Vegas, la Californie, le Nevada et l'Arizona par un aqueduc, répondant aux besoins de plus de 20 millions de personnes, avec un problème de surexploitation et de contamination dont les pesticides. Le barrage sert aussi de pont à la route qui relie les 2 états.

Le barrage fut complété en 1935, deux ans avant la date prévue à l'origine!!! Ce n'est pas ici que l'on verrait ça!

Lake Mead
lake mead F

Skywalk
Belle arnaque qui se traduit du 30$ annoncé à 80$ par personne.... Les Hualapai ont repris dernièrement le contrôle du site.  OBLIGÉ de prendre un forfait qui inclus un paquet de trucs qui nous disaient rien, on s'en retourne frustré. Aujourd'hui, j'ai revérifié l'information fourni sur plusieurs sites, certains affichent 'le forfait'.

Pour ressortir on prend une longue route de terre. Une voiture en sens inverse me fait signe, j'arrête. Il s'agit d'une touriste japonaise qui cherche son chemin, je lui indique. Vraiment bizarre.

La
route 66 nous attends encore à Hackberry elle nous amènera à Peach Spring au Hulapai lodge pour le coucher.
Hackberry station F

Je me permet de relaxer mon genou... On est confortable sur une GS!
Hackberry break genou F


Hackberry cactus



JOUR08 le 07 avril 2012
353 km
Départ à 10Hr après un excellent déjeuner au resto Hulapai lodge.

Déception:
Nous ne visiterons pas les chutes du Grand Canyon car en arrivant au Lodge nous apprenons que c'est complet et ce depuis presqu'un an! On ne peut plus visiter les chutes par nous-mêmes, les indiens ont repris ici aussi le contrôle, Il faut être obligatoirement accompagné par un guide... Et coucher sur les lieux.


Seligman un p'tit village 'cute' sur la 66, le Rusty Bolt.
Seligman 66 F

la route 66 the Mother Road

Cette route devait relier Chicago et Los Angeles, en passant par des villes autrement éloignés des grands centres urbains. La construction de la 66 a fourni de l’emploi à des milliers de travailleurs. Son tracé desservait de petites communautés rurales du Kansas, du Missouri, de l’Illinois et de l’Arizona, ce qui permis une relance à l’industrie de camionnage qui était menacée par le chemin de fer.
Seligman Martin F

En 1956 l’adoption d'une loi visant à remplacer la désuet route 66 par un grand axe routier, fit passer aux oubliettes cette route historique. En 1970, presque tous les tronçons de la vieille route avaient déjà été remplacés par des segments de la route I-40. Beaucoup de localités situées sur l’ancien tracé perdirent dès lors de nombreux visiteurs essentiels à leur survie et finirent par s’éteindre, tandis que d’autres parvinrent tant bien que mal à survivre à cette débandade.

Une estimation fait état de plus de 3000 motels en ruines aux abords de la 66. C’est d’ailleurs dans ces villages de second rang que la route 66 suscite le plus de fierté.

Williamson road qui relit Seligman à Prescott est fort sympa, 100km de route de terre battue qui se termine par de l'asphalte.
Williamson F


Williamson pont F

Prescott

le plus vieux rodéo du monde a vu sa première édition se dérouler ici en 1888. Faire le détour par Prescott est un must pour allez manger au Saloon palace A1.
palace A1 F


resto Palace F

La route 89A qui nous mène à
Jérôme, le village jugé dans la montagne nous a fait penser aux pyrénées. L'ancienne ville minière vaut un détour pour son atmosphère unique et son fameux saloon, le Spirit Room.

On est chanceux nous, on s'est rendu à '5000 km de Jérôme'... Mais on n’a pas fait de documentaire!
Jerome F

2e déception: La loop dans Camp Verde était inutile.

Arrivée au Best Western de Sedona vers 18Hr, on a raté le couché de soleil.
Sedona F



JOUR09 le 08 avril 2012
405 km

Avant de quitter Sedona, on fait un arrêt obligé à la pharmacie pour l'achat d'une autre bouteille d'Advil et d'un 'brace' pour mon genou. Encore enflé je réussi à l'enfiler. bla bla bla bla... Passons aux choses intéressantes.

Red Rocks National park
est un petit parc très sympa, la loop se fait bien. Payez le 10$ pour le overlook uniquement si vous désirez allez marcher.
Red Rock F

Le
slide rock une rivière avec ses toboggans à même la roche, c'est rigolo a voir, la rivière est bordé de monde qui se prélasse sur les roches plattes.

La route de
Oak Creek qui relie Sedona à Flagstaff est magnifique, cette gorge serpente plusieurs canyons où se dressent des tours de grès aux parois multicolores. Je crois qu'elle doit se faire de nord au sud pour bénéficier de toute sa splendeur.
Oak Creek F

Triste:
Retour sur nos pas pour aller chercher la route
Mormon lake mais en vain car la route est fermée sûrement dû à la neige qui n'a pas fini de fondre en montagnes.

Triste encore:
On revient à Flagstaff, le petit tracé de off road par les chemin de bois est une mauvaise idée, trop sablonneux et avec plein de ouillières. On doit rebrousser chemin.

Sunset crater
serait le premier cratère de météorite du monde reconnu comme tel. Entouré de coulées de lave datant d'environ 1 000 ans. A côté se trouve le Wupatki National Monument qui regroupe de nombreuses ruines indiennes.

On a sûrement raté le plus intéressant car on a rien vue qui valait le déplacement. Quoique la vue sur
Painted desert est magnifique. Peu importe l'endroit on voit toujours au loin San Francisco peak qui nous observe avec sa cime enneigé.

Encore plus triste:
On cherchera en vain une entrée raisonnable pour la
Shultz pass, mais il existe 1 entrée et pendant plusieurs km elle longe la ligne électrique. C'est du off road. Puisque des promesses se sont faites entre moi et Kokopelli on rebrousse chemin, encore. On cherchera en vain une autre entrée...

Positif pour la fin de la journée:
Tusayen nous accueillera vers 19H30 le buffet est excellent, un spécial pour pâque.



JOUR10 le 09 avril 2012
160 km

Le Grand Canyon
plusieurs hôtels et 4 campings.
Grand Canyon North Rim ne reçoit que 10% des visiteurs du parc, ses aménagements n'étant ouverts que de mi-mai à mi-octobre compte tenu de l'altitude et du climat.
Grand Canyon

Peu importe le nombre de frontières que vous avez pu franchir à ce jour, ou le nombre de gorges et de vallées illustres qu’il vous a été donné d’admirer, le Grand Canyon du Colorado vous apparaîtra comme aussi inédit et aussi surnaturel, tant par ses couleurs que par sa grandeur et ses merveilles architecturales, que si vous l’aviez découvert après être passé dans l’au-delà, ou sur une autre étoile.
– John Muir


Le Grand Canyon est un des endroits pourtant vus et revus en photo mais qui procurent une fois sur place, un grand frisson d'étonnement. Tout les plus grands adjectifs ne lui arrivent pas à la cheville. Gigantesque incision qui traverse les paysages de l'Arizona sur plus de 400 km de long, c'est un labyrinthe de canyons, de fissures et de gorges. Douce magie, le fleuve Colorado l'a faconnée, déchiqueté; il lui aura fallu plus de cinq millions d’années au gré des intempéries pour sculpter ce chef-d’oeuvre et en faire l'un des sites les plus admiré de tous les États-Unis.

Le grand Canyon c'est un immense musée géologique où presque la moitié de l'histoire de la terre y est palpable.

Le président Theodore Roosevelt avait un jour déclaré :
Laissez-le tel qu’il est; vous ne pourriez de toute façon l’améliorer en rien.

Aussi les lois qui protègent le Grand Canyon l’ont-elles empêché de déborder du cadre du simple sanctuaire touristique qu’il est. Bref, le Grand Canyon qui a été consacré site du patrimoine mondial par l’UNESCO, est un incontournable.

Puisque ma marche est limitée, la journée commencera par un
vol d'hélicoptère d'une heure au dessus et dedans le Grand Canyon. Une expérience mémorable. Nous avons fait le grand tour offert par la compagnie Papillon, qui nous permet de survoler le 'little Colorado'.
Helico F
Après ce tour majestueux qui sera marqué à jamais on plus profond de ma mémoire, on a pris le bus-navette pour visiter les différents point de vue tous plus envoutants les uns que les autres pour ensuite enfourcher nos moto et se rendre à l'est du Grand Canyon pour visiter le desert view.

Vous savez les photos ne rendent tellement pas justice à cet endroit que je vais m'abstenir de vous en montrer.

La route 64 à la sortie du Grand Canyon est à couper le souffle, la vue sur ce dernier est majestueux! Fabuleux. Nulle part ailleurs je n'ai vue un tel abîme, ce qui fait du Grand Canyon ma référence pour mesurer tous les autres canyons qui suivrons lors de mon voyage...

Plus de chambre de disponible à Cameron donc on continu notre route jusqu'à
Tuba dans le painted desert et la tribu Navajo.

Bonne petite bouffe au café d'a côté.