v'hé31.com

"L’utopie, ça n’est pas l’irréalisable, c’est l’irréalisé"

Strasbourg

“Ce n’est pas parce qu’une hirondelle meurt, que le printemps est fini.”



Strasbourg, la ville des routes

Le dimanche de Pâques, 4 avril 2010.

Il y a un certain dépaysement ici puisqu'on y parle couramment Allemand. Strasbourg est l’une des plus belles villes d’Europe; en raison de la richesse et la densité de son patrimoine, l’ensemble du centre ville a été classé patrimoine mondial de l’Unesco.
13A-beau+quartier


En 1870, suite aux bombardements qui dévasteront une grande partie des monuments de la ville, cette dernière sera annexé à l'Allemagne en devenant capitale de l'Alsace-Lorraine. Ce n'est qu'en 1918, après la première guerre mondiale, que la ville retourne sous la tutelle de la France. La seconde guerre mondiale ne l'épargnera pas et les bombardements des alliés en 1944 pour libérer Strasbourg des Nazis, coutera à la ville de grandes destructions mais surtout de nombreuses victimes. En 1949, elle sera choisi comme siège de l'Europe, et depuis 1979, elle abrite le Parlement de la Communauté Européenne.
06-Strasbourg+aux+printemps


Palais des droits de l'homme
11A-Palais+droits+de+l_homme


Conseil de l'Europe
12A-conseil+de+l_europe


Place Kléber
Ici ont été célébrés les grands événements de la Révolution, encore aujourd'hui la place est vivement animé par des manifestations, animations et spectacles... Les jours de congé et ceux ensoleillés, on peut y attendre régulièrement des joueurs de Tam Tam comme sur le Mont-Royal!

Choisi comme lieu de sépulture des cendres du Général Kléber, elles seront placées au centre de la place sous la statue qui date de 1840. À chaque fois que je sors de chez-moi, cette statue me salue fièrement. Le loft dans lequel je demeure est situé au dernier étage, à droite de l'horloge sur la première photo à gauche.
01A-Place+Kleber_+le+loft+


Place de l'homme de fer
Anciennement la
Place des deux fils, les vieux bâtiments gravement endommagés pendant la dernière guerre seront remplacé par des constructions qui sont peu en harmonie avec la ville.

À l'adresse civique #02 existe encore l'édifice dont la place à pris le nom aujourd'hui. En 1740, il y existait un magasin d'armes qui se nommait 'Homme de Fer'. En 1870, quand le magasin ferme ses portes, une pharmacie s'y installe. Une copie remplace l'armure originale qui se trouve au Musée Historique.
02A-Homme+de+fer


Cathédrale de Strasbourg
Avec environ 4 millions de visiteurs par an, la Cathédrale de Strasbourg est la deuxième cathédrale la plus visitée de France après Notre Dame de Paris. Elle est un chef d’œuvre de l’art gothique. La cathédrale repose sur les fondations d'une ancienne basilique construite en 1015 qui sera détruite lors d'un incendie. C'est en 1176 que les autorités décident d'entamer des travaux qui ne s'achèveront qu'en 1439 avec la réalisation de la flèche (la partie la plus haute de la Cathédrale).

Visible à des kilomètres à la ronde, point de repère et axe autour duquel s'organise la ville, elle domine Strasbourg.
03A-Cathedrale


Les centaines de sculptures sur sa façade sont un grand livre d’images du Moyen-Age. Sa couleur de grès rose est malheureusement assombrie par la pollution. Les statues qui ornent actuellement la cathédrale sont quasiment toutes des copies car la plupart des originales sont préservées dans le musée de l'Œuvre Notre-Dame.

Un des trésors de la cathédrale est inaccessible au public; il s'agit de la sonnerie des cloches, l'une des plus grandes de France, considérée comme l'une des plus parfaites en Europe.

A l'intérieur ont peut y voir la célèbre horloge astronomique qui est le produit d'une collaboration entre horlogers suisses, sculpteurs, peintres et créateurs d'automates. Le mécanisme actuel date de 1842. L'horloge indique bien plus que l’heure puisqu’elle permet aussi de connaître le temps moyen, le jour, le mois, l’année, le signe du zodiaque, la phase lunaire et la position de plusieurs planètes.

Visiter cet endroit le dimanche de Pâques, relève d'un hasard fort agréable. L'ambiance, la messe, la foule, la frénésie et un rayon de soleil qui est venu nous réchauffer, que demander de plus?

La montée à la plate-forme est de 332 marches, pour 66 mètres. Le prix est de 4,60 € au tarif normal, gratuit le premier dimanche du mois. Là-haut, on a une vue imprenable sur Strasbourg et sur les Vosges (massif montagneux dont la ligne de crête marque la frontière entre la Lorraine et l'Alsace). Attention pour ceux qui souffre de vertige, la montée se fait par une petite escalier en colimaçon s'ouvrant sur de multiples petites fenêtres aux vues vertigineuses. Naturellement, il est recommandé d'avoir une bonne forme physique.
04A-la+mont_e


La place du Marché aux cochons de lait
a gardé presque intactes ses habitations du XVII siècle, parmi lesquels la plus célèbre est celle qui se situe au n#01. Maison à charpente apparentes, typique de l'architecture alsacienne, construite en 1617. Sur le toit, une girouette en forme de brodequin souligne l'histoire. En 1414 l'Empereur Sigismond invité à un bal, arriva mal accoutré du à une longue marche dans la neige. Les gentils dames eurent pitié et lui achetèrent une paire de brodequins chez le bottier qui avait son magasin au #01 de cette place!.


Château Rohan
Est la résidence princière des évêques de Strasbourg. C'est un château  construit autour d'une cour quadrangulaire avec sa façade principale donnant sur la rivière de l'Ill. Le château abrite le musée des beaux arts, le Musée Archéologique et celui des Arts décoratifs.
07A-Rohan


La cour du Corbeau
Au #01 du quai des Bateliers, se trouve une vielle auberge construite en 1528 et qui a fermé ses portes en 1854. Une légende raconte que les galeries en bois auraient été traitées, pour la conservation, avec du sang de boeuf pris à la grande boucherie voisine! Aujourd'hui, un hôtel quatre étoiles a repris les lieux.


Palais du Rhin
08A-Rhin


L'Orangerie

Le parc de l'Orangerie est le plus grand parc de Strasbourg, il est situé en face du conseil de l'Europe. Ce parc à été créé en 1692. Après la révolution française, la ville de Strasbourg fait construire un pavillon à l'intérieur du parc, le pavillon "Joséphine", femme de Napoléon Bonaparte.  Ce pavillon abritera 140 Orangers. Le parc est aujourd'hui un lieu de promenade, on y retrouve un petit zoo, un enclos à cigognes et un lac pour des activités nautiques.
10A-orangerie


Les ponts couverts, la Petite France et le quartier des Tanneurs.
A l'entrée de Strasbourg, furent construits au XIII siècle, des ponts en bois soutenus par des robustes tours afin de créer une barrière défensives aux portes de la ville.  Les ponts seront couverts par des toits qui y restèrent jusqu'en 1784. Les actuels ponts couverts n'ont que le nom, car ils seront reconstruits en pierre de 1860 à 1870.
16A-Ponts


Le quartier des Tanneurs conserve encore un esprit du XVI et XVII siècle. Ces maisons cessèrent leur activité artisanales au siècle dernier.
15A-Petite+France


10-Petite+France+sous+le+soleil


La circulation à Strasbourg est calme dû certainement au Tram électrique qui se déplace prudemment et assez silencieusement. Le stationnement fait place à l'imagination... et les motos sont libre de se stationner sur les trottoirs ou à n'importe quelle endroit sécuritaire pour cette dernière.
09A-circulation


Strasbourg est une ville agréable, très belle. Alimenté par le continuel son des cloches, il est impossible de ne pas connaitre l'heure. Il semblerait qu'avec le temps on les entendraient plus!

Sous le soleil, Strasbourg prends toute son ampleur, les gens y sont beaux, des vrais carte de mode, il faut dire que l'on retrouve de grandes boutiques de renommée mondiale!
01-Strasbourg+aux+printemps


Les winstubs sont des tavernes qui mêlent ambiance, odeurs et la convivialité. La gastronomie alsacienne est constituée de plats consistants, influencés par la gastronomie allemande. La Choucroute garnie est bien sur une spécialité indissociable de la région. Le Baeckeofe est un plat de viandes marinées dans au vin blanc, des oignons et des pommes de terre. Il ne faut pas oublier le foie gras d'oie, un pur délice... Un peu plus léger, la Flammeküeche est une tarte flambée à la pâte très fine garnie d'oignons, de lardons et de fromage. Pour accompagner votre repas gastronomique vous pouvez choisir parmi l'un de ces cépages: Gewurztraminer, Muscat, Pinot blanc, Pinot Gris, Pinot Noir, Riesling.

Il est certain que vous connaissez le Bretzel, ce biscuit salé en forme de cœur qui est l’emblème des boulangers depuis le 14e siècle. Son origine est aussi lointaine que mystérieuse.